Les Gaulois Sannois

Les règles du football américain

Les règles du football américain


Le principe

Le Football Américain est un jeu de gagne-terrain, à l’instar de son plus proche parent : le rugby. Le but de l’équipe d’attaque est de porter le ballon dans l’en-but adverse, ce que les défenseurs doivent empêcher.

La progression

L’équipe attaquante, ayant la possession du ballon, doit avancer vers l’en-but adverse* pour marquer un « Touchdown ». La progression s’effectue par contrats de 10 yards. Cette distance est matérialisée sur le terrain par la chaîne de yardage*. L’escouade offensive a quatre tentatives pour avancer d’au moins 10 yards. Chaque tentative se termine par un placage, par l’immobilisation du porteur de ballon, par la sortie hors des limites du terrain du porteur de balle ou lorsqu’une passe avant non attrapée tombe au sol. Si les attaquants remplissent ce contrat, ils se voient accorder 4 nouvelles tentatives pour parcourir à nouveau 10 yards, et ainsi de suite jusqu’à l’en-but adverse.

Les attaquants peuvent progresser de deux manières différentes :

Par la course : Le Quarterback, meneur de jeu de l’attaque, transmet le ballon à un coureur qui fonce en avant. Sur certains jeux, le Quarterback peut très bien se substituer au coureur, et progresser lui-même ballon en main.

Par la passe : Le Quarterback lance le ballon en avant vers l’un de ses receveurs. Si l’attaquant visé réceptionne la balle, il peut continuer d’avancer jusqu’à ce qu’il soit plaqué. Si il rate la réception de la balle et qu’elle tombe à terre, la passe est considérée comme incomplète et la tentative s’achève. On ne peut effectuer qu’une seule passe avant à chaque tentative. Si le ballon, sans avoir touché terre, est attrapé par un défenseur, c’est une interception. Cette phase de jeu redonne la possession du ballon à l’équipe de ce défenseur.

Le jeu au pied

Lorsque l’équipe en attaque joue sa quatrième (et dernière) tentative, elle décide généralement de botter le ballon le plus loin possible de sa propre zone d’en-but ; elle rend ainsi la possession à l’adversaire.
Cependant, si l’attaque est suffisamment avancée dans le camp adverse, elle peut tenter un Field-Goal (ou coup de pied de précision) qui doit passer entre les poteaux.

Le blocage

Le Football Américain possède une spécificité forte: le blocage est autorisé. Qualifié d’obstruction, et sanctionné dans la plupart des autres sports d’équipes, il devient un geste essentiel au Football Américain, où tous les joueurs, quelque soit leur position, peuvent être amenés à effectuer un bloc. Il s’agit d’assurer la protection du porteur de ballon, ainsi que de favoriser sa progression ; son efficacité dépend, en grande partie, du travail de toute la formation sur le terrain. Si le blocage est autorisé, il demeure néanmoins très réglementé ; les gestes pouvant être dangereux sont sévèrement réprimés.

La tactique

Après chaque action jouée, l’entraîneur choisit une nouvelle tactique, et il la communique au capitaine sur le terrain à l’aide de signaux. Le capitaine de l’escouade d’attaque la communique alors à ses coéquipiers (le huddle).
Ces arrêts de jeu peuvent surprendre le profane qui ne verrait pas, dans chacune de ces interruptions, l’aspect tactique du Football Américain. Mais au cours d’une rencontre, chaque action de jeu est particulière, et les entraîneurs prennent en compte notamment la tentative, la position sur le terrain, les faiblesses adverses, le score… Chaque joueur doit connaître un nombre important de schémas tactiques, répétés à l’entraînement et applicables en match. L’improvisation n’a guère sa place dans une rencontre de football Américain.

Repères

1 Yard = 0.914 m
Nombre de joueurs : 45 sur la feuille de match (réparties en deux formations, offensives et défensives), et 11 contre 11 sur le terrain. Durée : 4 quart-temps de 12 minutes (de jeu effectif ; c’est-à-dire lorsque le ballon est en jeu) Arbitrage : 5 arbitres minimums

La marque :

  • Touchdown = 6 points (Avec transformation en jeu = +2 points / au pied = +1 point)
  • Field Goal = 3 points
  • Safety = 2 points

 

Les pénalités

Elles s’expriment en la perte de terrain pour l’équipe pénalisée. La perte de terrain est fonction de la nature et de la gravité de la faute, elle peut être accompagnée de l’expulsion du joueur fautif (cas relativement rare au football américain par rapport à nombre d’autres sports).
Quelques exemples de fautes et les pénalités qui en découlent:

  • Hors-jeu : 5 yards (départ d’un joueur avant la mise en jeu du ballon)
  • Délai de jeu : 5 yards (l’attaque met plus de 25 secondes pour engager le ballon)
  • Saisie illégale d’un défenseur : 10 yards
  • Saisie volontaire de la grille du casque : 15 yards